Une pratique ancestrale...

Publié le vendredi  26 mars 2010
Mis à jour le lundi  21 janvier 2013 à 19h14min
par  Boivin Jean
popularité : 10%

Conférence de Françoise Guéritte

Plantes, organismes marins, microorganismes : sources de médicaments anticancéreux

Depuis l’Antiquité, de nombreux extraits de plantes ont été utilisés pour soigner certaines maladies liées à une croissance cellulaire anormale. Les tablettes d’argile de la médecine sumérienne (IIIe millénaire av. J.-C.), les papyrus égyptiens (papyrus Ebers 1600 ans av. J.-C.), les manuscrits de la médecine chinoise (Pen T’saos), grecque, romaine ou arabe, ainsi que ceux, plus récents, provenant de l’occident décrivent de nombreuses espèces de plantes utilisées en médecine traditionnelle pour traiter ce type d’affections. Certaines de ces plantes, mais aussi des organismes marins et des microorganismes étudiés pour leur activité biologique, ont montré une activité cytotoxique réelle sur des lignées de cellules cancéreuses, et leur étude chimique a conduit à l’isolement de produits antitumoraux plus ou moins performants. Ainsi, de nombreux médicaments doivent leur existence à la biodiversité du milieu naturel. Selon une revue récemment publiée, plus de 50 % des médicaments utilisés aujourd’hui en chimiothérapie anticancéreuse sont d’origine naturelle. Par origine naturelle, il faut entendre les produits directement isolés de sources naturelles, mais aussi les analogues de produits naturels obtenus par hémisynthèse ou par modification chimique de ces derniers et les produits synthétiques dont la structure a été copiée sur un modèle naturel. Quelques exemples de substances naturelles antitumorales seront présentés ainsi que les méthodes utilisées aujourd’hui pour découvrir de nouvelles molécules d’intérêt biologique et thérapeutique.

Membre de l’association Jardin de Plantes Anticancéreuses

En lien avec ce thème

PDF - 87 ko
Texte et son de la conférence de Françoise Gueritte
IMG/mp3/UTLS_250606.mp3

Conférence de Thierry Sevenet :

Plantes, molécules et médicaments

"Plongé dès l’origine dans un univers hostile, l’homme a appris à utiliser les ressources de son environnement pour se nourrir, pour tuer, mais aussi pour se soigner. Ce sont ces connaissances ancestrales qui ont permis de constituer notre pharmacopée, l’arsenal des médicaments que nous utilisons. L’essor de la chimie au début du XXème siècle a donné naissance à une autre catégorie de médicaments, sans rapport avec la structure d’une molécule naturelle, ce qu’on appelle les "médicaments de synthèse" par opposition aux "médicaments d’origine naturelle". La recherche, aujourd’hui, de nouvelles molécules dans le monde naturel pour leur utilisation en thérapeutique humaine, reste de première importance. La mise sur le marché ces dernières années d’anticancéreux comme la Navelbine et le Taxotère constituent autant d’exemples de substances issues de la "chimie du naturel" et utilisées avec fruit en thérapeutique. D’autres recherches en milieu tropical sont activement menées pour découvrir de nouvelles substances actives pour soigner le cancer, le SIDA, les maladies du vieillissement. Le temps presse, car ce patrimoine de l’humanité s’appauvrit chaque jour, et la perte sera irréparable."


Dernière mise à jour

mardi 24 mai 2016

Publication

217 Articles
17 Albums photo
65 Auteurs