Guénard Daniel

Publié le mardi  24 novembre 2015
Mis à jour le mardi  5 janvier 2016 à 15h02min
par  Boivin Jean
popularité : 6%

Thèse de troisième cycle : Réactions de fragmentation photochimique. Formation d’ oxétanne en série stéroïde. / Guénard Daniel. 1971

Thèse de Doctorat : Réactivité photochimique d’ alcools allyliques et homoallyliques en série stéroïdique. / Guénard Daniel. 1974

A la fin des années 1970, Daniel Guénard a mis au point à l’ICSN du CNRS le test tubuline permettant de vérifier in vitro l’affinité d’une molécule pour la tubuline, une protéine du fuseau mitotique. Il eut l’idée d’appliquer son test à la recherche de précurseurs du taxol. A partir d’aiguilles et de rameaux de l’if européen Taxus baccata, Daniel Guénard et Françoise Guéritte en collaboration avec les chercheurs de Rhône-Poulenc isolèrent un précurseur actif du taxol à partir duquel ils conçurent par hémisynthèse chimique une nouvelle molécule, le taxotère, deux fois plus active que le taxol. Les feuilles de l’if pouvant être prélevées sans abattre l’arbre, les problèmes d’approvisionnement se trouvaient résolus.
Le taxol et son concurrent, le taxotère, commercialisé en 1995 se partagent maintenant en parts égales le marché européen. Ces molécules ne sont presque plus l’objet de recherches fondamentales. « Plusieurs milliers d’analogues du taxol ont été synthétisés, explique Daniel Guénard, et la recherche s’oriente aujourd’hui davantage sur de nouvelles indications de prescription . » Si la saga du taxol semble s’achever pour les chimistes, elle ne fait que commencer pour les historiens et les sociologues des sciences.

Produits naturels anticancéreux La Navelbine® et le Taxotère® Daniel Guénard, Françoise Guéritte et Pierre Potier l’actualité chimique - avril-mai 2003

PDF - 760.7 ko
La Navelbine et le Taxotère

Dernière mise à jour

mardi 24 mai 2016

Publication

217 Articles
17 Albums photo
65 Auteurs